Albert Paul DOMEC

"Bambou"

Né le : 07/10/1901 à Saint-Pée-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées)
Décédé le : 20/11/1948 (47 ans) à Carcassonne (Aude)
Taille : 1m72
Poids : 75kg
Poste(s) : 11
Profession : Commerçant en combustibles.

XV de France

Sur le terrain

Tournoi des 5 Nations

28/02/1925
N° 17 (non entré)
drapeau Pays de Galles PAYS DE GALLES
vs
drapeau France FRANCE

11 - 5
Arms Park CARDIFF

Essai : 0
Transformation : 0
Pénalité : 0
Drops : 0
Carton : -

15/05/1927
N° 20 (non entré)
drapeau Allemagne ALLEMAGNE
vs
drapeau France FRANCE

17 - 16
Waldstadion FRANCFORT SUR LE MAIN

Essai : 0
Transformation : 0
Pénalité : 0
Drops : 0
Carton : -
RENCONTRE NON OFFICIELLE

26/05/1927
N° 20 (non entré)
drapeau Espagne ESPAGNE
vs
drapeau France FRANCE

6 - 66
Stade MADRID

Essai : 0
Transformation : 0
Pénalité : 0
Drops : 0
Carton : -
Tournoi des 5 Nations

26/02/1929
N° 14
drapeau Pays de Galles PAYS DE GALLES
vs
drapeau France FRANCE

8 - 3
Arms Park CARDIFF

Essai : 0
Transformation : 0
Pénalité : 0
Drops : 0
Carton : -

Biographie

Albert Paul DOMEC est né le 7 octobre 1901 à SAINT-PÉ-DE-BIGORRE (Hautes-Pyrénées) (1). Il est le fils de Pierre, née le 28 février 1855 à ASTUGUE (Hautes-Pyrénées) et Thérèse MOUNIC, née le 14 octobre 1866 à ADÉ.

Il est le dernier d’une fratrie de quatre garçons tous nés à SAINT-PÉ-DE-BIGORRE :

-        Adrien Jean Marie, commis des Postes, né le 14 novembre 1887 et décédé à NAY (Pyrénées-Atlantiques) le 8 décembre 1922.
-        Emile Jacques, employé de commerce, né le 28 mars 1889 et décédé à TARBES (Hautes-Pyrénées) le 14 septembre 1952.
-        Ulysse Jean, comptable, né le 21 mars 1891 et décédé le 1er octobre 1968 à TARBES.

Il est incorporé au 18e Régiment d’Infanterie de PAU le 7 avril 1921. Il est nommé Caporal en aout et libéré an avril 1923. Durant cette période, il deviendra international militaire.

Albert DOMEC débute sa carrière à la Jeunesse Sportive de TARBES, club qu’il crée avec des amis. Il s’engage ensuite au STADE TARBAIS, club rival du STADOCESTE qu’il ne tarde pas à rejoindre. Il file ensuite à LOURDES.

Ailier gauche doté d’un immense coup de pied et excellent buteur, la presse le définit déjà comme « un international de demain » alors qu’il n’a que 21 ans. Le club du Président Albert ROOS, échoue quatre années d’affilée à décrocher le titre d’Armagnac-Bigorre. L’équipe compte dans ses rangs Clément DUPONT, Jean BERNON ou Marcel HEUGA qui seront sélectionnés en équipe de France mais également le numéro 10 renommé Noël RICARTE ou Jean BORDE, frère de François.

L’échec de 1924 et celui de trop. ROOS démissionne et Albert DOMEC file à l’AS CARCASSONNE avec son coéquipier et ami, le pilier Jean CASTEROT.

Durant l’intersaison, Albert DOMEC épouse à LOURDES Jeanne Pauline DUPIERRIS, native d’ASPIN-EN LAVEDAN. Elle est née le 19 avril 1902 et décédée à CARCASSONNE le 2 novembre 1981. De leur union, naitront deux filles : Thérèse, née à CARCASSONNE le 05 juin 1927 et décédée dans cette même ville le 18 avril 2003 et Marguerite.

Ce départ se solde dès la première saison par une finale perdue en deux manches face à l’US PERPIGNAN. Il est appelé dans le groupe de la rencontre du XV DE FRANCE face au PAYS DE GALLES mais il ne fera pas partie du quinze de départ et n’obtient donc pas de sélection.

Il se révèle souvent décisif, surtout en demi-finale face au STADE TOULOUSAIN où il inscrit les seuls points de la rencontre sur un coup-franc obtenu à l’issue d’un match qualifié de « non-rugby ». Cet exploit provoque un tel enthousiasme que sa chaussure victorieuse sera exposée de longues années dans une vitrine du centre-ville de CARCASSONNE.

Au sein de l’ASC, il prend le capitanat lors du départ de Jean « Le Sultan » SEBEDIO à LEZIGNAN en 1926. Il est sélectionné en mai 1927 au sein d’une sélection française qui affronte la ROUMANIE le 15 mai au stade Jean-Bouin et qui vainc aisément 44 à 6. En 1929, il souhaite mettre un terme à sa carrière mais doit rechausser les crampons à la suite du départ du capitaine en place DEPAULE. DOMEC entretient sa forme physique en chargeant et déchargeant du charbon pendant l’hiver. L’été il pratique la pêche sportive le long des cours d’eau. Sportif éclectique, il pratique également la natation et le ski.

1929 est aussi l’année de sa consécration internationale. Quasiment 4 ans jour pour jour après sa première convocation, il est sélectionné à l’aile droite pour la rencontre du Tournoi des 5 Nations au PAYS DE GALLES. Les Coqs sont défaits de peu 8 à 3. Albert DOMEC devient l’international n°246 de l’histoire.

Il fait par ailleurs preuve d’une grande résistance. Victime d’une fracture de la mâchoire en avril 1930, il tient malgré tout sa place mi-avril à TARBES, une semaine après sa blessure à VILLENEUVE-SUR-LOT. En 1932, sa présence est perturbée par une grosse blessure musculaire à la cuisse.

Albert DOMEC fait preuve d’une longévité rare pour l’époque. En février 1935, âgé de 34 ans, il entrait encore en jeu. C’est vraisemblablement sa dernière saison.

Commerçant spécialisé dans la vente de combustibles, Albert DOMEC s’éteint prématurément le 20 novembre 1948, à peine âgé de 47 ans.

Personnage historique du club, la ville de CARCASSONNE décide de donner son nom au stade de La Pépinière trois semaines après sa disparition.

(sources : recherches FinalesRugby : Gallica - Retronews– Geneanet – Filae - archives militaires des Hautes-Pyrénées)   
(1) 
Sa fiche de mobilisation indique ADÉ (Hautes-Pyrénées) pour lieu de naissance.

Sélections

France

Carrière en clubs