HONNEUR

2012-2013

logo du club TOURNON-D'AGENAIS 15-10 PONT-LONG logo du club

Mi-temps : 0 - 0
23/06/2013

Héroïques en défense en seconde période de cette finale du championnat de France Honneur, les Tournonnais ont soulevé leur premier Bouclier dimanche à L’Isle-Jourdain

Tournon-d’Agenais n’y a pas perdu au change. Battus en finale du Périgord-Agenais par Nérac, les Tournonnais ont soulevé dimanche le Bouclier de champions de France Honneur. Le premier dans l’histoire d’un club quadragénaire qui n’avait encore jamais réussi à ramener un titre sur les bords du Boudouyssou. C’est fait. Nérac, battu (16–12) par Pont-Long en 16e de finale, est vengé. Le Lot-et-Garonne, profondément marqué par les descentes du SU Agen en Pro D2 et de l’US Marmande en Fédérale 2, peut retrouver le sourire.

La bande à l’infatigable agenais Olivier Sverzut (38 ans) a donc tenu son pari. Aller jusqu’au bout après être passé par les barrages, comme son adversaire en finale. Un Bouclier qui aurait tout aussi bien pu filer entre les doigts des Tournonnais au terme de cette dernière action au bout du bout d’interminables arrêts de jeu pour les suppor- ters lot-et-garonnais. Une passe sautée de l’ouvreur béarnais Vergé avait ouvert en grand le chemin de l’en-but à son arrière Dupere. Avec la transformation, Pont-Long aurait soufflé le titre à l’UST. Mais le n°15 a commis l’en-avant de trop et l’arbitre a libéré les Tournonnais.

Le réalisme de Tournon

Si les protégés de Christophe Daste se sont faits peur jusqu’au bout, c’est en première période qu’ils ont construit leur succès. Ou plutôt que Pont-Long a hypothéqué tout seul ses chances de victoire avec trois échecs à 22 mètres des poteaux de leur ouvreur et buteur Thomas Vergé dans les vingts premières minutes (5e, 10e, 19e). Face à un vent violent, les Tournonnais – avec le maillot de Penne-d’Agenais hier – avaient choisi de relancer tous les ballons à la main, quitte à s’exposer aux contres comme sur cette interception de Halliette repris à 2 mètres de la ligne (3e).

Face à la faillite de l’habituel métronome des Béarnais (1/4 en première période), les Lot-et-Garonnais profitaient à l’inverse de cha- que incursion dans la moitié de terrain adverse pour scorer par l’intermédiaire d’Estrada (3/4), exceptées cette pénaltouche mal négociée (13e) et cette pénalité renvoyée par le poteau droit (25e). Auteur des 15 points de l’UST, l’arrière tournonnais touchera une seconde fois du bois en seconde période (57e).

« La guerre des nerfs »

Après trois occasions manquées en début de seconde période (deux pénalités et un essai tout fait), Tournon subissait la pression malgré l’appui du vent. Fragilisés par le carton blanc au pilier Martin (59e), les partenaires de Sverzut faisaient le dos rond sur leur ligne jusqu’à cet essai du pilier béarnais Lamazou qui relançait le match (12–10, 68e). Pont-Long n’aura plus l’occasion de repasser devant au score jusqu’à cette ultime action dans les arrêts de jeu soldée par un en-avant.

TOURNON-D'AGENAIS
Arbitres
Essais
Transformations
Pénalités
Drops
Cartons Rouges
Cartons Jaunes
Autres