Henri Auguste POIRRIER

Né le : 06/08/1881 à Le Mans (Sarthe)
Décédé le : 17/08/1944 (63 ans) à Saint-Pierre-des-Nids (Mayenne)
Taille : 1m72
Poids : 86kg
Poste(s) : 2
Profession : Docteur en médecine.

XV de France

Sur le terrain


01/01/1906
N° 22 (non entré)
drapeau France FRANCE
vs
drapeau Nouvelle-Zélande NOUVELLE-ZÉLANDE

8 - 38
Parc des Princes PARIS

Essai : 0
Transformation : 0
Pénalité : 0
Drops : 0
Carton : -

22/03/1906
N° 21 (non entré)
drapeau France FRANCE
vs
drapeau Angleterre ANGLETERRE

8 - 35
Parc des Princes PARIS

Essai : 0
Transformation : 0
Pénalité : 0
Drops : 0
Carton : -

05/01/1907
N° 2
drapeau Angleterre ANGLETERRE
vs
drapeau France FRANCE

41 - 13
Athletic Ground RICHMOND
( Athletic Park )
Essai : 0
Transformation : 0
Pénalité : 0
Drops : 0
Carton : -

Biographie

Henri Auguste POIRRIER est né le 06 août 1881 au MANS dans la Sarthe. Il est le fils de Philippe Henri POIRRIER (09/09/1856-13/01/1917), docteur en médecine et professeur de mathématiques et physique. Il fut professeur de sciences au petit lycée Louis Legrand à PARIS ainsi que le médecin du lycée. Sa mère est dénommée Suzanne Léonide MALLET (23/04/1859-20/09/1907).

Il effectue ses études secondaires au lycée de LAVAL puis au lycée Louis le Grand au sein duquel il obtient son baccalauréat en 1899. Ses parents n’ayant pas les moyens de lui financer des études de médecine, il s’était engagé volontaire comme militaire en 1901 pour bénéficier d’un statut spécial d’étudiant en médecine (voie pour être médecin militaire). C’est ainsi qu’il a pu suivre les cours à l’école de médecine de Paris dans le Quartier Latin, de 1902 à 1906. Il termine en juillet 1907 par une thèse "Contribution à l'étude de l'ostéopsathyrose idiopathique (maladie de Lobstein)".

La fin de ses études de médecine coïncide avec l'arrêt de sa carrière rugbystique qui se sera déroulée durant ses années de vie parisienne. Il fera 2 fois partie de la liste des réservistes pour intégrer le XV DE FRANCE. Notamment lors de la première rencontre de l'histoire le 01er janvier 1906 face à la NOUVELLE-ZELANDE. Il le sera une nouvelle fois le 22 mars de la même année face à l'ANGLETERRE. Il décroche son unique cape quelques mois après le 05 janvier 1907 en ANGLETERRE où les Bleus subiront une nouvelle défaite cuisante 41-13.

En club, il dispute 3 finales entre 1903 à 1906. Il ne remporte que la première face à SOE TOULOUSE (ancêtre du STADE TOULOUSAIN) et s'inclinera 2 fois face au SBUC avec son club du STADE FRANCAIS. Il évolue indifféremment aux postes de talonneur ou de troisième ligne aile.

En 1907, Henri Auguste POIRRIER se retire à LA POOTE dans la MAYENNE. Il épouse Marie Madeleine DICOP le 21 janvier 1908. Ce déménagement correspond à l'arrêt de sa carrière rugby.

Mobilisé durant la Première Guerre Mondiale en qualité de médecin-major, il est blessé lors des combats d'ARRAS en octobre 1914. Il retourne au front à VERDUN et BEAUVAIS, ce qui lui vaudra une deuxième citation. La guerre terminée, un événement tragique va chambouler sa vie (2).

Il est promu Chevalier de la Légion d'Honneur en 1920 et reçoit les Palmes Académiques en 1932. Il devient ensuite maire de SAINT-PIERRE-DES-NIDS. Il fait don de sa maison à sa commune (3) qui deviendra la mairie actuelle.

Henri Auguste POIRRIER décède le 17 aout 1944 à SAINT-PIERRE-DES-NIDS où il est inhumé.

(sources : recherches FinalesRugby : Gallica - Geneanet - M. Franck POIRRIER)

(1) Devenu le lycée Montaigne.

(2) Sa femme décède prématurément le 26 juin 1919.

(3) Déjà veuf, il perd sa fille unique Jeanne Suzanne Henriette POIRRIER (née le 04 aout 1917) le 16 mai 1943 des suites d'une maladie. Elle était professeur agrégé d'histoire et de géographie.

PS : un très grand merci à M. Franck POIRRIER, qui par ses recherches généalogiques familiales a permis de retracer sa vie professionnelle et familiale. Son palmarès rugby a enfin été relié.


Sélections

France
  • XV National : int. n° 30 - 1 sélection - ANGLETERRE 1907

Carrière en clubs

Document