François Edouard MORERE

"Le démarreur"

Né le : 05/04/1885 à Puertollano (Espagne)
Décédé le : 21/12/1925 (40 ans) à Argenteuil (Seine-et-Oise)
Taille : 1m66
Poids : 76kg
Poste(s) : 11-14
Profession : Ingénieur industriel

XV de France

Sur le terrain


22/03/1906
N° 17 (non entré)
drapeau France FRANCE
vs
drapeau Angleterre ANGLETERRE

8 - 35
Parc des Princes PARIS

Essai : 0
Transformation : 0
Pénalité : 0
Drops : 0
Carton : -

Biographie

François Edouard MORERE est né le 15 avril 1885 à PUERTOLLANO dans la province de Castille-la-Manche en Espagne. Il est le fils d’Edouard et d’Augustine née FERNANDEZ.

Le 27 octobre 1905, il s’engage pour une durée de quatre ans. Il est nommé Sous-Lieutenant de réserve et affecté au 9e Régiment d’Artillerie pour sa dernière année d’engagement. Elève de l’Ecole Centrale des Arts et Manufactures, il en ressort diplômé en 1908.

Rugbystiquement, il débute au STADE TOULOUSAIN avant de signer au SCUF sous les ordres de Frantz REICHEL durant son cursus universitaire.. Présenté comme « très vif, fougueux et plein de vitalité » et redoutable en défense, Il est appelé une fois en qualité de remplaçant pour la deuxième rencontre officielle du XV DE FRANCE face à l'ANGLETERRE le 22 mars 1906 (défaite 08-35). Le 1er mars 1908, il est membre de l’équipe scufiste qui affronte l’United Services FC et en avril, il est retenu avec l’Equipe de PARIS qui affronte TOULOUSE. Il fait son retour à TOULOUSE en août 1908.

Ses activités professionnelles l’amènent en Basse-Loire. Il signe alors au SPORTING CLUB NAZAIRIEN.

Il pratiquera son activité d’ingénieur dans de nombreux domaines : béton armé, travaux à air comprimé ou aux laminoirs de TRIGNAC. Embauché au sein de l’UBML (Usines Métallurgiques de la Basse-Loire) de cette même ville, il crée le club de rugby en 1912 en compagnie de l’instituteur M. Lucien FAVEREAUX (1er Président), d’une poignée de jeunes et l’aval de sa direction.
En mai 1913, il prend la direction de l’entrainement tout en évoluant à SAINT-NAZAIRE. (2)

Mobilisé en 1914, il réintègre l’Artillerie et incorporé dans plusieurs bataillons. Deux citations en août 1916 et juin 1917 qui lui vaudront d’être décoré de la Croix de Guerre avec deux étoiles d’argent.

Il sera promu Capitaine de Réserve en décembre 1917 puis mis à la disposition du ministre de l’Armement. Il sera ensuite détaché à l’Inspection des Forges de LYON en octobre 1918.

Après la guerre, il obtient de M. GIRARD - Directeur de l’UMBL et président du club du RUGBY CLUB TRIGNACAIS – la mise à disposition d’un terrain dédié au club qui deviendra le Parc des Sports. Il affilie également le club à l’USFSA en septembre 1920.

En novembre 1922, François MORERE quitte la région de la Loire pour rejoindre la parisienne, notamment à MONTARGIS. Il n’assistera pas au sacre du R.C.T. Champion de l’Atlantique en Troisième Série à la fin de la saison 1922-1923.

A peine âgé de 40 ans, François MORERE décède à ARGENTEUIL (Seine-et-Oise devenu Val-d’Oise) le 21 décembre 1925.

Depuis son décès, le stade de TRIGNAC porte son nom ainsi qu’un challenge sportif dont la première édition a lieu en aout 1928.

(sources : FinalesRugby : archives militaires de la Haute-Garonne – Geneanet – Gallica – Retronews)

(1) Le registre des anciens élèves de Centrale le présente comme diplômé en 1908.

(2) Entraineur selon la presse de l’époque,  successeur de M. Lucien FAVEREAUX à la présidence selon le livre du club.

Sélections

France

Carrière en clubs

Après-carrière en clubs

Fondateur
? à ?
Entraîneur
? à ?