PROMOTION HONNEUR

2011-2012

MONTFORT EN CHALOSSE logo du club

MONTFORT EN CHALOSSE 41-14 LE MANS
Mi-temps : 0 - 0
23/06/2012
SAINTES (CHEMINOTS CLUB) Stade de la route de Rochefort

Le suspense n’a pas duré longtemps, tant les Chalossais ont surpassé leurs adversaires du Mans dans tous les compartiments du jeu (41–14). C’est le troisième bouclier de l’histoire du club.

« Qui c’est les plus forts?? C’est Montfort?! » Hier, les supporteurs des orange et noir ont pu s’en donner à cœur joie car effectivement, il n’y a pas eu photo. Les Tangos, costauds devant et épatants derrière, ont littéralement pulvérisé leurs adversaires manceaux, vaillants, mais complètement dépassés par les événements (41–14). Une finale en forme de démonstration qui permet aux Chalossais de s’adjuger le troisième titre de championde France de l’histoire du club. Un véritable événement pour le petit village de 1 200 habitants. « C’est un moment historique, sourit ainsi le capitaine Vincent Napias. Il y en avait eu deux autres, en 1978 pour la première et en 1984 pour la réserve. Et maintenant, il y aura 2012. C’est merveilleux. C’est le titre rêvé par tous les joueurs de rugby. Et nous, on l’a. » Et l’arrière, Freddy Lassalle, de préciser : « On est plusieurs joueurs à avoir nos parents qui avaient été titrés avant nous (Cassen, Napias, Huguet et donc Lassalle, NDLR). Du coup, aujourd’hui, c’est beaucoup d’émotion. »

Mais perpétuer la tradition montfortoise n’était pas la seule source de motivation des orange et noir. « On a eu une fin de saison difficile l’année dernière avec la descente (de Fédérale 3), explique le capitaine. Ça a fait du mal à beaucoup de monde. Et ensuite, notamment en raison des nombreuses blessures dont nous avons été les victimes, nous n’avons pu nous qualifier en Honneur. On avait une revanche à prendre. »

Justement, ce trop plein d’envie a explosé en pleine figure des Manceaux qui, après un début de rencontre équilibré, ont encaissé la bagatelle de six essais, tous plus beaux les uns que les autres. « On a réalisé le match parfait », se satisfaisait ainsi Julien Cassen lorsque Freddy Lassalle, lui, savourait : « Montfort avait des cannes aujourd’hui. Mais c’est notre marque de fabrique. Quand tout se passe bien et que l’on réussit nos passes, on se régale. Et puis avec un tel public, on est obligé de se donner à fond. »

Comme ses joueurs et les quelque 300 supporteurs qui avaient fait le déplacement, Philippe Lespès, co-entraîneur au côté de José Debrito, ne boudait pas son plaisir au terme de la rencontre. « On est satisfait de la manière surtout. On a maîtrisé notre sujet du début à la fin. Même si on a eu du mal à rentrer dans le match, ensuite, on a été relativement serein, sans excès de prétention. On les a pris devant et, derrière, on sait qu’on va vite. Peut-être aurions-nous pu marquer un peu plus vite… Mais bon, on ne va pas faire les difficiles?! »

Et le coach de se projeter aussitôt sur la saison prochaine : « L’objectif, ce sera évidemment de se qualifier en Honneur », insiste-t-il ainsi. Et pourquoi pas remonter en Fédérale 3, histoire de boucler la boucle?? « Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs… » Pas faux. D’autant qu’à Montfort, l’heure n’est pas à tirer des plans sur la comète, mais bien à faire la fête.

MONTFORT EN CHALOSSE
Essais
Transformations
Pénalités
Drops
Cartons Rouges
Cartons Jaunes
Cartons Blancs
Autres
LE MANS