BOYAU Jean Paul Maurice

Pays d'origine : France
Né le : 08/05/1888 à Mustapha (Algérie)
Décédé le : 16/09/1918 (30 ans) à Mars-la-Tour (Meurthe-et-Moselle)
Taille : 1m81
Poids : 75kg
Poste(s) : 6

SELECTIONS A XV

France
  • Nombre de sélections : 6
  • International n°: 83
  • Période de sélection : 1912-1913

Finales

Disputées

1ère DIVISION
1911
BORDEAUX (STADE BORDELAIS U.C.) Stade Sainte Germaine
16.000 spectateurs
COUPE DE L'ESPERANCE
1918
COLOMBES Stade de Colombes

Biographie

Jean Paul Maurice BOYAU est sûrement l'international le plus médiatisé d'avant-guerre. Il est né le 8 mai 1888 à MUSTAPHA, en ALGERIE. De retour en métropole, sa famille (devenue une riche famille terrienne de DAX) s'installa à BRETIGNY-SUR-ORGE. Tandis qu'il était élève au lycée Carnot à PARIS, il créait un club de football association dans sa ville de résidence, en s'adonnant également au cyclisme et au rugby. Le rugby devint son sport de prédilection quand la famille s'installa à SAINT-PAUL-LES-DAX. L'Union Sportive Dacquoise, le Sports Athlétiques Bordelais et le SBUC le virent passer avant la guerre, le RC Versaillais, le Stade Français puis le RC France pendant. Avec le SBUC il fut champion de France en 1911 et six fois international en troisième ligne aile entre 1912 et 1913, et une fois capitaine. Enfin, il marqua deux transformations pour le XV tricolore. La Grande Guerre l'envoya d'abord à VERSAILLES dans le train puis dans l'aviation. Pilote de guerre, notamment dans l'escadre Henri DECOIN (futur cinéaste) il fait partie des as avec ses 35 victoires. Entre deux combats aériens il rejoignait PARIS pour jouer au rugby avec ses clubs respectifs (il remporta la coupe de l'Espérance en 1918 avec le RCF), le LUTETIA SPORTS, construit par Allan MUHR et Charles BRENNUS pour regrouper les meilleurs joueurs parisiens afin qu'ils rencontrent des sélections étrangères, et enfin l'équipe de France de guerre dont il fut le capitaine, à l'ouverture, le 8 avril 1917 face aux ANZAC's. 75 kg, 1m81, sportif complet, pilote de chasse dans l'escadrille des sportifs, Maurice BOYAU, lieutenant d'aviation, trouva la mort en combat aérien le 16 septembre 1918 près de MARS-LA-TOUR en MEURTHE-ET-MOSELLE. Il avait joué son dernier match à DAX au début du mois et pour le match suivant de son équipe ses camarades jouèrent à quatorze plutôt que de le remplacer. Il était officier de la Légion d'Honneur. Le stade de DAX, avec sa statue à l'entrée, porte son nom. Un grand Monsieur. (source : Francis MEIGNAN).

Carrière en clubs

1907 à 1909
1914 à 1915

Document